Outils-accessoires.fr » Vos documents administratifs » Toucher le chômage : qui est concerné ?

Toucher le chômage : qui est concerné ?

Grâce à l’assurance chômage mise en place il y a de cela 60 ans, les employés des différents secteurs du domaine public ou privé se voient bénéficier d’une certaine aide qui est versée lors de la perte de l’emploi. Celle-ci est considérée comme une assurance qui indemnise les salariés. Cette aide au chômage dépendra essentiellement de l’ancien salaire de l’employé. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’assurance chômage incite les concernés à reprendre le travail et à développer leurs compétences. Toutefois, ce chômage n’est perçu que dans certains cas bien spécifiques. Les profils sont minutieusement étudiés. En effet, ceux-ci doivent répondre aux exigences imposées par pôle emploi.

Dans quels cas l’allocation chômage est-elle perçue ?

Afin de percevoir les allocations chômage, l’ancien salarié doit impérativement répondre à certaines conditions exigées par l’assurance. Effectivement, ce n’est pas toute personne n’ayant pas un emploi qui a le droit au chômage. Ainsi, voici les conditions cumulatives à remplir :

  • La perte d’emploi est involontaire : les personnes ayant quitté leur poste volontairement, n’ont aucun droit aux allocations chômage. Cependant, en ce qui concerne les pertes involontaires comme le licenciement ou la démission légitime, les concernés ont le droit à cette aide.
  • Nombre d’années de cotisation : pour bénéficier d’une allocation chômage, l’affiliation est nécessaire pour une durée minimale à savoir 610 heures en 28 mois pour les gens de 53 ans et 36 mois pour les demandeurs de plus de 53 ans,
  • L’état physique : la forme physique du demandeur est un point essentiel car dans le cas où celui-ci n’est pas en forme, une autre forme d’indemnité lui sera versée,
  • L’inscription à pôle emploi : le demandeur doit obligatoirement s’inscrire à pôle emploi avant la première année de fin du contrat de travail. Toutefois, cette durée est prolongeable dans certains cas.
  • Une recherche d’emploi continue : en effet, il est important que le demandeur continue de chercher un emploi en sa période de chômage.
  • Une résidence Française : pour avoir accès à l’assurance chômage, le souscripteur doit impérativement résider au sein du territoire français, même s’il n’est pas détenteur de la nationalité française.
  • L’âge du demandeur : effectivement, celui-ci ne doit pas être en âge de retraite.

Comment est calculée l’allocation chômage ?

L’allocation chômage est calculée en se basant sur les anciens salaires mais aussi sur les primes touchées par le demandeur. Toutefois, le salaire pris en compte lors du calcul est uniquement celui qui a été affilié aux contributions. Notamment, les indemnités de rupture de contrat ne seront pas prises en compte. En cas de doute, il est possible de demander des informations supplémentaires en allant sur le site de pôle emploi.